• Accueil
  • > Recherche : planning sortie rpg

Résultats de votre recherche

SquareSoft

Posté par Anthony le 16 juillet 2010

Un nom qui résonne dans le coeur de pas mal de joueurs de RPG…

SquareSoft, une des références du RPG japonais, notamment grâce à Final Fantasy.Vous voulez connaître l’histoire de SquareSoft?Allons-y, alors =)

Le célèbre logo de la compagnie

SquareSoft est créé en 1983 par Masafumi Miyamoto comme une filiale de la Denyusha Electric Company (pour imager l’idée, essayer d’imaginer, en France, EDF qui créerait un studio de jeux vidéos…).

Miyamoto cherche donc une équipe pour le développement de jeux vidéos sur micro-ordinateurs de l’époque.5 jeunes étudiants prometteurs sont engagés à mi-temps, dont Hiromichi Tanaka (qui travaillera sur divers Final Fantasy, Secret Of Mana, Chrono Cross, Xenogears…) et Hironobu Sakaguchi (qui créa Final Fantasy et sauva SquareSoft de la faillite).
Tous deux abandonnent d’ailleurs rapidement leurs études à l’Université Nationale de Yokohama pour se consacrer à plein temps à SquareSoft et au développement de jeux.

Kazuhiko Aoki les rejoint en 1984.
Sakaguchi lance rapidement une première idée, une fiction interactive avec des images fixes détaillées, Death Trap.Le jeu sort sur NEC-PC8801 en octobre 1984, avant un portage sur Fujitsu FM-7 en décembre.
Le succès est au rendez-vous, SquareSoft écoulant le jeu au nombre de 500 000 exemplaires.La suite est immédiatement mise en chantier, et Will : The Death Trap II sort en septembre 1985.Le succès sera là aussi au rendez-vous, même si moins important que le premier épisode, avec 100 000 exemplaires vendus.

Le marché des jeux vidéos s’oriente toutefois vers une nouvelle tendance, à savoir les consoles de salon.Tendance qui s’illustre notamment avec la Famicom (NES, acronyme de Nintendo Entertainment System, en Occident) de Nintendo.

SquareSoft, auréolé du succès des 2 épisodes de Death Trap, obtient rapidement une licence de Nintendo pour développer des jeux sur Famicom.
En 1985, Square porte le jeu Thexder de Game Arts sur Famicom.
A la même période, les programmeurs sont divisés en 2 équipes, l’une dirigée par Hironobu Sakaguchi, la seconde par Hiromichi Tanaka, chacune travaillant sur des jeux différents.

En septembre 1986, SquareSoft se détache de la Denyusha, devenant une société indépendante.
Sakaguchi devient alors officiellement et définitivement employé à plein temps et se voit promouvoir au poste de directeur de planning et développement.

Il fait alors embaucher des jeunes talents prometteurs tels que, en 1986, le programmeur Nasir Gebelli et le compositeur Nobuo Uematsu (connu principalement pour les compositions des Final Fantasy).

En 1986-87, Square sort de nombreux jeux sur Famicom, tentant à peu près tous les genres (arcade avec 3D World Runner, course avec Rad Racer…).Mais on ne peut pas dire que le succès suive, et les chiffres encore moins…
SquareSoft se retrouve vite avec des soucis financiers.

En 1986, Enix sort ce qui deviendra un véritable objet de culte au Japon, le premier RPG japonais sur consoles, Dragon Quest.
Sakaguchi adore le jeu, y trouve tout ce qu’il aurait voulu faire.

Il se lance alors dans une entreprise périlleuse pour tenter de sauver Square.Le prochain jeu de la compagnie sera un RPG.
Au vu de la situation et du fait que ça puisse être la fin, ce projet s’appellera Final Fantasy.

Le projet est risqué, Sakaguchi y engageant beaucoup des ressources restantes de la compagnie, et il est peu populaire au sein de Square.
Sakaguchi mène son projet à terme malgré tout.Final Fantasy sort sur Famicom en décembre 1987.

Et le succès de ce seul jeu rattrape tout le temps que Square a passé à courir après le succès pour ses autres jeux.Avec 1.5 million d’exemplaires vendus de Final Fantasy, Square peut se permettre de créer une 3e équipe de développement, dirigée par Kazuhiko Aoki.

En 1989, Square, désireux de s’implanter en Amérique du Nord, crée sa première filiale occidentale aux Etats-Unis à Redmond.Elle est chargée de la traduction et de l’édition des jeux dans la région.
Final Fantasy sera évidemment le premier projet de cette filiale, et verra le jour aux Etats-Unis en juillet 1990.

Entretemps, Final Fantasy II est sorti en décembre 1988, et Final Fantasy III en avril 1990, tous deux au Japon, tous deux vendus à un peu plus d’un million d’exemplaires.
Final Fantasy devient une vraie marque de fabrique pour Square, et la société se spécialise rapidement dans le RPG.

Akitoshi Kawazu, de son côté, lance une autre future grande saga de Square, SaGa.

Ensuite arrive la Super Famicom (ou Super NES, donc), où Final Fantasy continue son chemin.Si Final Fantasy IV reste, en 1991, dans les chiffres de ses prédécesseurs et permet à Sakaguchi de passer vice-président exécutif, Final Fantasy V, lui, passera, en 1992, à 2.45 millions d’exemplaires vendus.

En 1991 est également lancée une autre grande saga, les Seiken Densetsu, qui seront renommés Mystic Quest en Europe pour le premier épisode, et Secret Of Mana pour le second.
L’épisode 3 restera exclusif au Japon, mais Square lance alors pour l’Occident Secret Of Evermore (qui, malgré son nom et son système de jeu, n’a pas le moindre rapport avec Secret Of Mana ou tout autre Seiken Densetsu).

La série SaGa continue également avec la trilogie Romancing SaGa.

En 1995-96, la société lance ses derniers jeux sur Super Famicom, mais pas des moindres.

Chrono Trigger, avec Akira Toriyama au design, se vend à 2.5 millions d’exemplaires.Super Mario RPG LEgend Of The Seven Stars, développé avec Nintendo, atteindra, lui, les 1.47 millions.
Mais une première brouille surgira entre Square et Nintendo, à cause de différends financiers à propos des revenus du jeu.

En 1995, Sony lance la PlayStation, commandée par Nintendo qui a finalement décidé de rester au support cartouche en lançant la Nintendo 64.
Square s’intéresse alors de très près aux possibilités offertes par le support CD, et lance en 1996 un jeu de baston à très belle réputation, Tobal N° 1.

C’est en 1997 que tout change pour Square.
Devant les possibilités du CD, la société envisage que Final Fantasy VII sorte sur Nintendo 64 et sur PlayStation.
Et là, on en est aux conjectures quant à la sortie de Final Fantasy VII inexistante chez Nintendo…

Certains disent que Sony et Square auraient simplement signé un contrat d’exclusivité.D’autres (version plus courante) que le président de l’époque de Nintendo aurait très mal pris cette décision de Square de sortir le jeu sur les 2 supports, laissant éclater toutes les tensions accumulées entre les 2 sociétés depuis les différends Super Mario RPG.

Le président a déclaré à l’époque que « La clientèle Nintendo ne sera jamais intéressée par un tel jeu ».Quant à savoir exactement de quoi découle cette déclaration…

Toujours est-il que Nintendo perd alors à la fois Final Fantasy (les épisodes 7 et 8 sortiront sur PS One et PC, avant que la saga ne devienne une exclusivité totale à Sony) et surtout Square.La brouille durera 7 ans, avant que Square ne revienne vers Nintendo avec une nouvelle saga dérivée de Final Fantasy, Final Fantasy Crystal Chronicles.

Entretemps, la société se consacre principalement à Sony,  sortant ses Final Fantasy (et son dérivé tactique, Final Fantasy Tactics) et d’autres jeux et licences, tels que Bushido Blade, Xenogears, Chrono Cross, Parasite Eve, d’autres SaGa…
Et des rééditions des anciens Final Fantasy, une politique que Square utilisera encore après, sur différents supports.

Le succès est toujours aussi présent et imposant (Final fantasy VIII se vendra à 7.8 millions d’exemplaires, Final Fantasy IX à 5.3 millions).

En 2001, la division cinéma de la société, Square Pictures, réalise l’un des 9 courts métrages de Animatrix (Le Dernier Vol de l’Osiris, donc), ainsi que le film Final Fantasy Les Créatures de l’Esprit.
Mais le succès sera loin d’être à la hauteur du coût, pour ce dernier, menant Square de nouveau à des soucis financiers.

La société surnage pendant 2 ans, lançant de nouveaux jeux avec un certain succès, avant d’être définitivement condamnée à la fusion avec Enix pour survivre et prospérer.

Et c’est ainsi que SquareSoft et Enix, les 2 rivaux du RPG japonais, devinrent Square Enix.
Mais ça…C’est une autre histoire ;)

La page Wikipédia de Square

Publié dans Grands Noms du RPG | Pas de Commentaires »

Diablo existe toujours

Posté par Anthony le 5 mars 2010

Activision/Blizzard révèle quelques petits détails sympas dans le dernier rapport financier.

Voyez vous-mêmes ce que ça donne après traduction:

«Blizzard développe actuellement de nouveaux jeux, notamment une nouvelle extension pour World of Warcraft, Cataclysm, Starcraft II : Wings of Liberty et des suites à la franchise Diablo.»

Pour WoW Cataclysm, ça arrive vraisemblablement en septembre (cf le planning des sorties).
Pour StarCraft II, ça montre que c’est encore en cours, mais toujours pas d’autres nouvelles (quant à StarCraft Ghost, je crois qu’on peut l’enterrer).

Le plus intéressant concernant Diablo.

On notera un pluriel très intéressant et énigmatique au sujet de suites de la franchise.Alors, Diablo III enfin prêt à sortir?D’autres exploitations de l’univers?

On le saura en temps voulu, je crois.En espérant que ça devienne pas une arlésienne comme Diablo III ou StarCraft II.

Source:

DES nouveaux Diablo?

Publié dans Les news du RPG | Pas de Commentaires »

Planning des sorties européennes RPG/MMORPG

Posté par Anthony le 27 janvier 2010

Un planning des sorties européennes à venir sur l’année.
Mises à jour régulières selon les annonces, évidemment.

Septembre 2010
22 > Final Fantasy XIV [PC]
24 > Blue Dragon Awakened Shadow [DS]/Darksiders [PC]/One Piece Unlimited Cruise L’Intégrale [Wii]

Octobre 2010
8 > Atelier Roronoa The Alchemist Of Arland [PS3]/Final Fantasy The 4 Heroes Of Light [DS]/Rune Factory 2 A Fantasy Harvest Moon [DS]
12 > Borderlands Edition Jeu de l’Année [PC/PS3/XBox 360]
14 > Two Worlds II [PC/PS3/XBox 360]
15 > Arcanian Gothic 4 [PC/XBox 360]
26 > Fable III [PC/XBox 360]

Novembre 2010
?? > World of Warcraft Cataclysm
2 > DC Universe Online [PC/PS3]
5 > Pokemon Ranger Path of Light [DS]

Février 2011
?? > Deus Ex Human Revolution [PC]/The Witcher II Assassins Of Kings [PC]

Mars 2011
?? > Final Fantasy XIV [PS3]

Les informations proviennent de Legendra RPG.

Publié dans | Pas de Commentaires »

The Last Remnant annulé sur PS3?

Posté par Anthony le 25 juin 2009

Et voilà la sale nouvelle du jour.
Bah oui, y en fallait bien une.

The Last Remnant existe sur XBox 360.Il a été porté dans une version légèrement améliorée sur PC.Version qui devait par la suite débarquer sur PS3.

Hé bien, devinez quoi?Pas assez de ventes, donc, de fortes chances que le portage PS3 soit annulé.Impression renforcée par le manque de communication, la disparition de la version PS3 des plannings de Square Enix, et la nouvelle politique de la société sur les portages multi-supports.Si ça vend pas lors de la sortie originelle, pas la peine de le porter ailleurs pour que ça se vende pas plus.

Le président Yoichi Wada le dit bien:

« La firme considère que si un jeu ne s’est pas bien vendu, il y a de fortes chances qu’il se vende tout aussi mal sur les consoles suivantes. »

Bref, je crois qu’on peut toujours attendre The Last Remnant sur PS3…

Source:

http://www.legendra.com/rpg/news-id-1310.html

Publié dans Les news du RPG | Pas de Commentaires »

Hironobu Sakaguchi

Posté par Anthony le 18 novembre 2008

La catégorie Grands Noms du RPG vous proposera tout simplement une série de biographies de tous ceux dont le nom est associé au RPG.Cela concernera aussi les studios d’édition et développement, pas seulement les créateurs eux-mêmes.

Commençons donc par Hironobu Sakaguchi, le créateur de Final Fantasy.

Né le 14 novembre 1962, Hironobu Sakaguchi (坂口博信) fut le directeur du planning de Square Co. Ltd.. Il est promu vice-président exécutif en 1991, et devient ensuite président de la division américaine.

Concepteur de jeux, Sakaguchi établit des normes de créativité qui exercent toujours une influence sur la création du jeu vidéo, en outre l’importance du mariage de la narration du cinéma et de l’interactivité des jeux vidéo. Après une vingtaine d’années, Sakaguchi exerce toujours une grande influence sur l’industrie avec l’expression de ses histoires fantastique à travers ces deux médias.

En 2001, il réalise l’ambitieux Final Fantasy Les Créatures de L’Esprit, mais sera écarté des futures productions de Square Enix à cause de cet échec commercial. Il fonde alors en 2004 sa propre société : Mistwalker.

Voici le maître Sakaguchi

Source et liste des jeux:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hironobu_Sakaguchi

Rajoutons qu’il fut lancé de plein fouet et avec une pression énorme dans la création de son premier jeu en 1987.SquareSoft était alors dans le rouge et à deux doigts de la faillite.On confia alors à Sakaguchi le soin de créer LE jeu qui sauverait ou coulerait définitivement la société…

Sa création s’appellera Final Fantasy, du fait que cela aurait pu être le dernier tir de SquareSoft, et sera un RPG dans la droite lignée de Dragon Quest, sorti l’année précédente par le rival de SquareSoft, Enix.A sa sortie, Final Fantasy connaît un immense succès.SquareSoft est sauvé…Et vous connaissez tous la suite :D

En revanche, en 2001, c’est bien son film qui met à nouveau SquareSoft dos au mur et provoque la fusion avec Enix.C’est peu de temps après qu’il fonde MistWalker et décide de créer ses propres RPG avec cette nouvelle société.On leur doit notamment, sur XBox 360, Lost Odyssey.

 

Publié dans Grands Noms du RPG | Pas de Commentaires »

 

Night Wolf |
teamdejantes |
naruto and co |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | martysairlines
| KAMEHAMEHA
| astuce jeux pokémon